Prendre la forteresse d’assaut, ça vaut le coup