« J’ai souhaité venir en France pour une plus grande liberté »