Vincent Coeugnet vit un de ses rêves avec P’tinid