Une pause vacances bien méritée pour l’ATP