Un collectif citoyen passe au cribble la gestion municiple