Nîmes : 4 mois avec sursis requis contre le policier municipal qui roulait avec de fausses plaques