Nîmes : 4 mois avec sursis requis contre le policier municipal qui roulait avec de fausses plaques

Ce chef de service de la police municipale d’Arles roulait avec de fausses plaques d’immatriculation et avait été contrôlé dans le secteur de Remoulins en septembre dernier. Il était convoqué ce lundi 4 février,…

Lire la suite…
Source : Midi Libre – Remoulins