L’office veut garder les gens le plus possible sur le territoire