Les chasseurs veulent préserver le patrimoine cynégétique