Le Soreve veut préserver les fouilles