Le site du Pont du Gard rend l’accès au site gratuit pour les jeunes de moins de 18 ans

Le Conseil d’administration de l’EPCC Pont du Gard s’est réuni le vendredi 18 janvier 2019 pour voter son budget 2019 et désigner son nouveau Président dont le mandat arrivait à terme. Le CA de l’EPCC a réélu à l’unanimité Patrick Malavieille.

Pont du Gard CP Aurelio RodriguezCe dernier a profité du vote du Budget 2019 pour présenter un bilan positif de l’année écoulée. Il a rappelé les grandes opérations structurantes initiées en 2018 : lancement du plan de gestion Unesco, mise en place du comité de bien et d’un nouveau conseil scientifique, lancement du schéma d’aménagement du site du Pont du Gard, signature de la convention « Grand site Occitanie Nîmes-Pont du Gard-Uzès », travail commun avec les offices du tourisme de Nîmes et d’Uzès, développement du projet « Route de l’Europe antique Unesco », démarche d’obtention des labels « Accueil vélo » et « tourisme et handicap », nouvelle campagne de communication, augmentation des fonds propres de l’EPCC.

Au travers de la mise en oeuvre de ces grands projets et de la nouvelle politique de gestion du site, c’est le visiteur, et particulièrement le jeune visiteur, qui est remis au coeur du dispositif. Dans ce sens, le Conseil d’administration a délibéré en faveur d’un accès gratuit au site du Pont du Gard pour les jeunes de moins de 18 ans dans le cadre familial. « C’est une mesure importante. Replacer la jeunesse au coeur du projet du Pont du Gard, c’est faire le choix de la transmission en inscrivant l’histoire de ces jeunes dans celle de ce monument. Le patrimoine est un trésor venant du passé que l’on reçoit comme un cadeau et que l’on doit s’efforcer de transmettre » a souligné Patrick Malavieille. La politique de médiation en direction des scolaires sera également amplifiée. L’EPCC proposera également une grande exposition d’hiver à destination des scolaires et des familles.

Dans le même esprit, sept journées populaires et gratuites seront donc organisées : deux journées « Garrigue en fête », deux journées « Tour de France », une journée « Envolée céleste » et deux « Journées du Patrimoine ».

En 2019 la détermination de l’EPCC Pont du Gard reste toujours la même pour trouver des nouvelles formes de coopération, de synergie, de mutualisation avec la région Occitanie, le Département du Gard, les offices de tourisme, les villes de Nîmes et d’Uzès, les communautés de communes, le CRT, l’ADRT et demain avec d’autres acteurs économiques pour décupler l’effort de promotion et de commercialisation de la destination Gard. « Depuis le premier jour de ma présidence, cet établissement public s’inscrit pleinement dans une logique de développement touristique donc
économique du territoire. Le tourisme c’est de l’emploi. Le Pont du Gard est une vitrine du département, une vitrine de l’art de vivre gardois qui doit inciter les visiteurs à étendre leur séjour sur
l’ensemble du département et de la grande région » a conclu Patrick Malavieille.

Source : Communiqué de Presse – Site du Pont du Gard