La gauche “authentique” veut tenter sa chance en 2020