JazzOmania avec Stéphane Kochoyan

« Tous les 15 jours, le dimanche de 12h à 13h »

Retrouvez tous les quinze jours sur Radio RG30, l’émission JazzOmania  » Tous les Jazz » avec Stéphane Kochoyan

Qui est Stéphane Kochoyan ?

Stéphane Kochoyan avec JazzOmania sur Radio RG30

Stéphane Kochoyan étudie le piano classique au conservatoire départemental de Nîmes. Il commence sa carrière avec le saxophoniste et clarinettiste Guy Labory, il travaille avec Jean-Marc Padovani, puis est révélé par le groupe Gibraltar à la fin des années 1980. Il enregistre son premier album en 1991, Chausseur de Femmes, avec Daniel Humair et Henri Texier.

En 1994, il représente la France lors du premier Festival international de jazz de Pékin et part en tournée mondiale, avec notamment une résidence à l’African Jazz Village du musicien éthiopien Mulatu Astatke et des classes de maître données à la Yared Music School d’Addis-Abeba, ou au conservatoire de Shanghai. Il se produit dans de nombreux festivals de jazz dont la Grande parade du jazz à Nice, Banlieues bleues, Madajazzcar, le Festival de Radio France et Montpellier Languedoc Roussillon. Il est aussi un habitué des clubs de jazz parisien tels que le Sunset, le Petit Journal Montparnasse, le New Morning, le Duc des Lombards.

Il s’est produit avec Scott Tixier et Tony Tixier, Daniel Humair, Henri Texier, Stéphane Grappelli, Woodie Shaw, Marie Trintignant, Nat Adderley, Aldo Romano et des pianistes classiques comme Brigitte Engerer, Jean-Philippe Collard, ou Michel Beroff.

Depuis 1995, Stéphane Kochoyan intervient comme directeur artistique de festivals (festival de jazz d’Orléans, le festival des Enfants du jazz et les Fêtes latino-mexicaines de Barcelonnette, L’Agglo au rythme du jazz à Nîmes, Les Nuits du Jazz de Vauvert et L’été du Pont du Gard), ainsi que comme conseiller de sites institutionnels, ou dans la direction opérationnelle d’évènements.

De novembre 2011 à février 2016, il prend la direction de Jazz à Vienne.

Il devient directeur artistique du Marseille Jazz des cinq continents en mars 2016 avant d’être subitement évincé quatre mois après son arrivée en juin 2016.

Licencié de musicologie, il a créé plusieurs spectacles pédagogiques pour le jeune public avec les Jeunesses musicales de France, et a installé un centre de formation pour jeunes musiciens à Barcelonnette avec la Ligue de l’enseignement.

Pourquoi JazzOmania ?

Le Jazz n’est pas assez diffusé ni à la radio, ni à la télévision, ni sur internet. 

Podcast

JazzOmania " Tous les Jazz" avec Stéphane KOCHOYAN sur Radio RG30