Hommage a été rendu aux harkis et supplétifs