Fête des Possibles Uzège – Pont du Gard

La Fête des Possibles Uzège – Pont du Gard s’est déroulée les 29 & 30 septembre à Garrigues-Sainte-Eulalie, au foyer communal que la coopérative CITRE vient d’équiper en panneaux photovoltaïques, un lieu tout indiqué pour accueillir l’événement.

©Rézo des Possibles

Samedi soir, le maire de Garrigues-Sainte-Eulalie, Didier Kielpinski, a ouvert la fête, devant plus de 150 personnes, avec une lecture poignante d’un texte de Jean-Jacques Rousseau sur l’origine de l’inégalité parmi les hommes datant de 1755. 260 ans plus tard, ces écrits n’ont pas pris une ride et ont eu une résonance toute particulière pour les associations du Rézo des possibles qui s’emploient quotidiennement à la lutte contre les inégalités en Uzège Pont-du-Gard.

La soirée s’est poursuivie avec la projection du film « Les migrants ne savent pas nager », réalisé par le grand reporter Jean-Paul Mari, qui était présent, à l’invitation de Prima Vera. Un documentaire instructif et émouvant sur les premières missions de l’ Aquarius, le bateau de SOS Méditerranée, qui sauvent tous les jours en mer des dizaines de personnes fuyant les crises et persécutions de leur pays d’origine. Le débat entre le réalisateur et la salle a permis de mieux comprendre la situation difficile de l’ Aquarius, seul bateau humanitaire à œuvrer en Méditerranée. Plusieurs associations de ont également expliqué comment elles accueillent des familles de migrants et pourquoi l’intégration sociale et professionnelle est un véritable défi à relever ensemble.

Fête des Possibles Uzège – Pont du Gard (Projection du film)
©Rézo des Possibles

Les participants ont ensuite dégusté les bons petits plats préparés par les foodtrucks Medialuna et La petite fringale et assisté au concert du groupe Élément Rock’n roll dans une ambiance festive. Cette soirée organisée avec les Agités du local est encore une belle preuve que la culture peut être accessible à tous, loin des métropoles et en dehors des circuits commerciaux.

La journée du dimanche a commencé de manière chaleureuse autour d’un café équitable et de viennoiseries bio proposés par la boulangerie du village. De quoi prendre des forces pour faire le tour de la trentaine de stands tenus par les bénévoles venus présenter les différentes actions des associations du Rézo des possibles.
Les ateliers et animations ont quant à eux rencontrés un franc succès (Eye-Contact, méditation, Qi Gong, tissage, gratiféria, réparation de vélos, yoga, scène ouverte …). Pour exemple, l’animation Eye-Contact des Colibris a permis de prendre le temps de se rencontrer avec soi-même et les autres, un exercice pas facile mais qui fait du bien. Grâce à l’association Créer c vivre, un groupe de jeunes guinéens a présenté une performance alliant musique, chant et danse lors de la scène ouverte du midi !

©Rézo des Possibles

L’après-midi, une centaine de personnes ont participé à un débat dynamique et participatif sur « La santé dans tous ses états » avec un bon équilibre entre les dangers de financiarisation présentés par le journaliste Philippe Baqué et les solutions « possibles » présentées par les autres intervenants (naturopathie, massage Ayurvédique, éco-médecine, Qi Gong, psychiatrie) montrant toute l’importance de l’humain et du relationnel.
Cette belle journée ensoleillée s’est terminée vers 19h autour d’un apéritif offert par le Rézo des possibles. Afin d’imaginer une fois de plus des possibles et d’inventer ensemble le monde de demain, rendez-vous l’année prochaine, ou tout au long de l’année dans nos associations pour les plus motivés !

La Fête des possibles en quelques chiffres :
26 associations du territoire présentes,
Plus de 500 visiteurs,
150 venus assister à la projection du film sur les migrants,
Autant au concert du groupe Element le samedi soir.
Le dimanche, les animations ont démarré à 10h : Qi Gong (14 personnes), méditation (8 personnes), atelier sur les huiles essentielles (25 personnes), yoga (8 personnes).
L’après-midi, la conférence « La santé dans tous ces états » a rassemblé de nouveau une centaine de personnes.
La scène ouverte du midi : plusieurs musiciens se sont relayés et un groupe de jeunes guinéens ont joué, chanté et dansé !

 

Source: Communiqué de Presse – Rézo des Possibles



Partagez
Tweetez
+1
Partagez
Enregistrer