Au Pont du Gard, “La Dévorée”, un spectacle qui prend aux tripes