À l’ATP aussi, c’est la rentrée