11 NOVEMBRE

La municipalité avait eu la bonne idée d’installer un barnum, ce qui a permis aux enfants de la classe de Mme Jullian de chanter La Marseillaise après avoir lu des lettres de poilus. L’émotion était perceptible dans…

Lire la suite…
Source : Midi Libre – Collias